Ecologie

  • Accueil
  • Ecologie
  • Des enfants de 12 ans créent leur lobby pour sauver la planète

Des enfants de 12 ans créent leur lobby pour sauver la planète

Des enfants de 12 ans créent leur lobby pour sauver la planète

En réaction à la démission de Nicolas Hulot, une dizaine de collégiens de 6eme créent le 1er lobby protecteur de la planète représenté par des enfants et parrainé par l’astrophysicien Hubert Reeves. Leur prochaine étape : s’inviter dans la campagne des européennes.

 

 

 

 

« En décembre, on a rendez-vous avec les députés à l’Assemblée Nationale pour leur parler de notre loi et leur demander ce qu’ils comptent faire pour la planète ».

 

Ce sont les mots déterminés que Soujoud (12 ans) partage avec à ses camarades de classe. Tout comme Thomas et Maelys, collégiens en 6eme, Soujoud fait partie des créateurs du LOBBY DE POISSY. C’est en réaction à la démission de Nicolas Hulot, qu’en octobre dernier, ils ont décidé de créer le 1er lobby protecteur de la planète représenté par des enfants. Depuis, une dizaine de leurs camarades les ont rejoint.

Soujoud, Osswa et Maelys viennent de constituer la junior association « Le Lobby de Poissy » pour toute la classe.

Une année scolaire de sensibilisation à l’environnement avec Hubert Reeves

Tout commence en octobre 2017, lorsqu’ Anaïs Willocq professeure de CM2 à l’Ecole Montaigne de Poissy, découvre la bande-dessinée – Hubert Reeves explique la biodiversité. Elle décide de l’utiliser pour sensibiliser ses élèves aux grands enjeux de notre planète.

Pour qu’ils saisissent également les grands enjeux de la démocratie, Anaïs Willocq les inscrit au Parlement des Enfants. Cette aventure « politique »  conduit  ces petits citoyens en herbe, à proposer une loi protectrice de la biodiversité. Elle propose la création de labels consommateurs et la réglementation de la pêche au filet.

« Pour des enfants, porter une loi, s’investir autant au niveau national : c’est rare. Et, ces enfants ne peuvent pas être taxés d’appartenir à des lobbies – ils agissent avec comme seul intérêt : le nôtre. »

affirme Hubert Reeves qui après avoir rencontré cette classe, est devenu sans hésiter , le parrain attentionné de leur démarche.

Pour des enfants, porter une loi, s’investir autant au niveau national : c’est rare. Et ils agissent avec comme seul intérêt : le nôtre. Hubert Reeves

La démission de Nicolas Hulot comme déclencheur

Ils avaient saisi les réseaux sociaux pour prendre contact avec le cabinet du Ministre quand ce dernier annonce son départ. Loin d’anéantir leur détermination, c’est cet événement qui les a convaincus d’aller plus loin et d’agir au plus haut niveau. Comme un pied de nez aux lobbies traditionnels, ils ont créé leur lobby « positif »

« Ces jeunes ont une envie chevillée au cœur, je m’associe à leur junior association car je veux les aider à montrer comment prendre en main l’avenir de tous »

confie avec fierté Anaïs Willocq.

La campagne des européennes en ligne de mire.

Du haut du plateau de Poissy c’est vers Bruxelles que Soujoud, Thomas, Mohammed, Avin, Joshua et les autres projettent leurs ambitions. Les nouveaux lobbyistes comptent peser dans la campagne électorale. Prochainement, ils démarrent leur rendez-vous avec les têtes de liste pour faire de l’Ecologie – un des sujets phare de cette campagne. Ils ont d’ailleurs lancé un appel à Nicolas Hulot pour qu’il intègre leur lobby. La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux et a été visionnée plus de 90,000 fois.

Cette aventure est suivie et soutenue depuis son démarrage par Elsa DA COSTA-GRANGIER réalisatrice, ancienne chroniqueuse Les Maternelles (France 5) « Au départ, je tournais un documentaire sur les racines de l’engagement. Qu’est-ce qui mobilise l’être humain pour vouloir changer la destinée du monde ? Une jeunesse ? Une rencontre ? Un enseignant ? Un évènement historique ? Honnêtement, j’étais loin d’imaginer que cette jolie petite histoire rejoindrait la Grande Histoire.»

Partagez cet article

Voir aussi...

Écrire un commentaire