Projets

  • Accueil
  • Projets
  • Avisdemamans.com racheté par Mayane Group (Paroles de Maman)

Avisdemamans.com racheté par Mayane Group (Paroles de Maman)

Avisdemamans.com racheté par Mayane Group (Paroles de Maman)

 

Capture d’écran 2017-05-01 à 19.49.44

 

 

J’ai pris mon temps pour écrire ce post… temps nécessaire pour intégrer les évènements et être encore plus heureuse des choix effectués. Avisdemamans.com est passé sous pavillon Mayane Group en juillet 2016 après 5 ans d’indépendance.

5 ans d’entreprenariat acharné et de construction d’un site référence aujourd’hui.

Ce site, c’est mon énergie, mon idée et mon envie de redonner du pouvoir aux consommateurs. C’est surtout la première plateforme d’avis consommateurs pour parents, certifié AFNOR.

Une véritable fierté qui illustre la fiabilité du site et la qualité du travail accompli depuis toutes ces années par l’équipe toute entière.

Plus de 200 000 avis consommateurs, 12 000 produits référencés, plus d’1 Million de pages vues par mois. Dans mes rêves les plus fous je n’imaginais pas ce succès. Je voulais simplement créer cette plateforme – tacher d’en vivre et surtout être libre de mes décisions, mes choix, mes partenariats, mes projets. 10 ans de salariat à des postes de management laissent des traces en matière d’inertie d’entreprise et de jeux politiques…

Tout cela n’aurait pas été possible sans mes bienfaiteurs : famille, amis, mentors et investisseurs. Car il en faut du soutien, du recadrage, et de la confiance quand on décide de se lancer.

Et puis Avisdemamans c’est aussi des emplois créés, des personnalités formées, de l’énergie déployée, des idées concrétisées, une jolie  philosophie qui se dégage de cette formidable marque et des personnes qui ont jalonné son développement  (Mon indispensable Laurie, Alexandra, Camille, Juliette, Marina et Cindy), de l’enthousiasme et de la fidélité de plus 500 partenaires qui ont contribué à la formidable croissance.

Je tairai les galères, les nuits sans sommeil, les crises d’angoisse, l’administratif à gérer, les jours sans jus, les procès, les attaques, les coups bas, les ascenseurs émotionnels…

Néanmoins, aucun projet ne peut exister sans sa part d’impondérables négatifs qui font d’autant plus apprécier les succès et le chemin parcouru.

Et puis, cette société m’a fait faire une rencontre prodigieuse. Je suis tombée amoureuse – raide dingue !

Une passion folle. De celle qui vous réveille la nuit – vous coupe l’appétit – vous font vivre vraiment.

Une passion pour un nouveau métier : le journalisme.

Nouveau métier mais un vieux rêve – terré là – tout au fond de mon âme.

Avisdemamans.com – je lui dois tout. Mon émancipation, ma confiance en moi et surtout mon changement de vie.

Car c’est ma société qui m’a permis d’être identifiée par France5 en 2012 et devenir chroniqueuse quotidienne au sein de l’émission Les Maternelles.

Et puis il y a eu Charlie et l’envie inénarrable d’être journaliste, de chercher à comprendre pour être en capacité d’expliquer, de témoigner, d’informer. Et surtout, d’aller contre mes propres convictions.

Je décide alors d’intégrer le Master Tous Médias de l’ESJ Paris en plus de ma présence au sein des Maternelles et de la gestion d’Avisdemamans.com.

J’avais en tête d’acquérir « les méthodes » – les codes de la profession  – moi qui ai appris en regardant et en lisant les autres.

Je quitte les Maternelles en juin 2016 et avisdemamans.com est rachetée en juillet.

Quant à moi, j’ai été diplômée le 9 novembre – lendemain de l’élection de Trump : tout un symbole.

Ma chère et belle entreprise, je te dois de continuer à croître, à te developper et que tes résultats soient à la hauteur de ton potentiel. Et c’est pour toutes ces raisons que je t’ai confiée aux mains expertes de Mayane Group qui saura assurer cette nouvelle phase de ton existence.

Merci Avisdemamans.com et longue vie.

 

 

Capture d’écran 2017-05-01 à 19.21.17
Souvenir de la visite de Najat Vallaud- Belkacem au sein de l’incubateur Paris Pionnières où Avisdemamans.com a démarré.

 

 

 

Partagez cet article

Voir aussi...

Écrire un commentaire